Sors, ô raclure de parasite

Je profite de purifier mon appartement pour donner des petites nouvelles!
J’ai un emploi du temps assez chargé, très intenses, et pleins de projets  sur le feu, qui frémissent et font des bulles. Ça change mais ça fait du bien ! Mon appart est un repaire de sorcière très confiné, ce qui fait qu’il s’encrasse très vite, physiquement comme énergétiquement. Sommeil difficile, impression de lourdeur dans l’air, mauvaise odeur, flemme dès que je rentre à l’appart, voire ne plus avoir envie de rentrer : ce sont des petits signes qui te disent « Sorcière, ton foyer a besoin d’un coup de balai. »P1220380

J’avais du temps cet après-midi (miracle),    alors ni une, ni deux, j’ai saisi mes branches de ronces pour les plonger dans une flamme. Une fumée âcre de bois brûlé s’est dégagé dans la pièce, et j’ai pu commencer à tourner dans les pièces, dans le sens de la Lune, en récitant des prières, ou parfois en lançant des jurons, pour nettoyer l’espace. La ronce est traditionnellement brulée dans un espace pour purifier un lieu, une personne et faire partir les énergies parasites, non voulues. J’ai insisté sur ma porte, sur laquelle j’ai accroché un petit oeil de verre bleu, apotropaïque. La fumée a joué entre les poutres, s’insinuant entre les branches du bouquet de millepertuis que je laisse accroché au plafond, a léché les crânes qui sèchent et patientent sur le rebord de ma fenêtre, que j’ai récolté le week end dernier, en baie du Mont Saint Michel.

Je suis revenu quelques jours dans ma Bretagne, pour voir ma famille et mes amis, et passer un moment hyggelig. J’ai été très touché, en retournant me promener dans mes petits coins de nature habituels, que les esprits se souvenaient de moi, et semblaient content de me revoir. J’ai caressé les arbres, dont la mousse ne m’a jamais paru aussi douce et chaleureuse, le petit vent frémissait de plaisir, et les merles ont chanté. Que du plaisir ! Et en allant dans la baie, j’ai trouvé quelques ossements sympa, un crâne de mouton, encore, et un crâne de lièvre, encore recouvert de sa fourrure. Je m’occuperai de son cas dès que j’aurais deux minutes.P1220382P1220384

Les ronces se sont éteintes, et j’ai mis sur le feu un smudge de romarin. Je lui ai prié d’installer dans mon appartement des ondes bénéfiques et claires, incitant à la créativité, à la sérénité et à l’amour. Sa fumée était forte, vive et son odeur si bonne ! J’ai laissé un bol de riz blanc sur le rebord de ma fenêtre, pour les esprits de dehors

.P1220387

Les petites araignées de mon appartement, avec lesquelles je cohabite dans la bonne entente n’ont évidement pas trop aimé la fumée, mais elles continuent de faire leur job : manger des moucherons, et porter chance.

Et si ce n’est pas suffisant (parce que c’est une purification assez légère), je sortirais l’artillerie lourde : le masque du Démon Paon, l’eau salée, l’encens en grain, quelques chansons de Wardrunna et la baguette ! Na !  Enfin rien que le fait que d’avoir écrit cet article prouve que la flemme a disparu.

Publicités

3 réflexions sur “Sors, ô raclure de parasite

  1. Bonjour!

    Juste un petit commentaire pour témoigner de mon passage et te dire que tu es de loin le blog le plus intéressant sur lequel je sois tombée depuis plusieurs mois! Je m’en vais tout lire très attentivement pour m’abreuver de ta manière de vivre et m’éduquer un peu. Bravo pour ce magnifique grimoire virtuel, je suis sous le charme de ta manière d’écrire, de percevoir la vie et de tes nombreux talents…

    A bientôt!

  2. j’avais déserté le net, et je suis ravie de te retrouver toujours présent et aussi inspirant!
    j’adore les ossements et autres….et tes crânes sont splendides!je n’en trouve jamais par ici!
    Tu les trouves comment toutes ces merveilles?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s