Des nouvelles

AleranIl tombe un peu comme un cheveux sur la soupe, mais j’en suis très fier. Aleran, 21×29.7 cm, Pigmentliner et Promarker.

Bonjour toi ! Ça fait un petit moment que je n’ai posté mot ici, mais oui mais tu me pardonneras parce que mon MOOD 1, c’est un état d’esprit qui est resté un moment, donc je n’avais pas grand chose à ajouter. Mais comme je suis bon et généreux, et surtout que j’aime raconter ma vie ici, je viens donner des nouvelles, et la bise.

Je suis allé quelques jours dans le Morbihan, pour enfin me baigner ! Ben oui, je n’avais pas pu avant, à cause des mes exams ou de mon tatouage en cicatrisation. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas plonger dans la Mer, en tout cas celle de Quiberon, que je ne savais même plus comment faire. La mer sans forme change souvent d’humeur, et je ne savais pas vraiment comment me comporter. Il y a plusieurs esprits dans la Mer je pense : la Manche n’a rien à voir avec le Golfe du Morbihan, ou encore de la Côte de Nacre, et j’ai remarqué que chaque mer se comporte différemment et à un « tempérament » différent. La Manche me baigne depuis ma plus lointaine enfance, et m’accueille toujours à bras ouvert, je ressens toujours beaucoup d’amour, de simplicité, de facilité à l’approcher (même quand elle rugit et s’enroule dangereusement) . Je ressens la même chose pour certains coins du Morbihan, bien que la Mer soit si différente. Et voilà, il y a certaines nouvelles plages qu’une mer inconnue ou peu connue vient caresser, que l’on ne sait pas toujours approcher.

La fête de la Musique était très sympa sur le port. Vannes est définitivement une très belle ville, très vivante. Une bière au Buveur de Lune, et nous avons déambulé dans les rues, milles musiques dans nos oreilles. Je n’ai pas vraiment fêté le Solstice d’été, ou très intimement, en offrant aux esprits de mon autel des roses fraiches, l’eau claire et de la fumée de sauge. Pour les Esprits de la Nuit, que je retrouve souvent en été avec une joie teintée de trouble, j’ai allumé un cigare. J’ai aussi réussi à me bruler la gorge et m’étouffer en buvant de l’absinthe ramenée d’Espagne par ma mère (non je l’ai pas bue pure ! C’est juste une goutte que j’ai trop goulument léchée) !

Hier soir, je suis allé prier les pouvoirs du Soleil encore chaud dans le pré où a été allumé le Feu de la Saint Jean. Il n’y reste qu’un grand poteau carbonisé dressé vers le ciel, auréolé de cendres et de braises noires. J’en ramasserai quelque unes, elles sont sensées porter bonheur et écarter le mal. J’ai reçu hier une chaine en argent que m’a offert mon père. Il l’a patiné lui-même parce qu’il la trouvait trop « bling bling ». Elle est toute belle et je suis très heureux, parce c’est ma première chaine d’argent, et elle est tellement belle, un peu à l’ancienne. Je la bénirai à la lumière de la prochaine Pleine Lune, et j’y ferais pendre ma fidèle amulette-médaille qui ne me quitte que rarement.

Je n’arrête pas de dessiner ces jours-ci, je suis pris d’une inspiration et d’une aisance qui tombe très bien !  D’ailleurs pour ceux qui ne le savent pas, j’ai ouvert un blog artistique, avec mes dessins, mes créations, et sûrement d’autres bêtises. C’est ici : PHARAMIQUE

nuit-pharamique-petite

Du nouveau pour le projet SYLPHE ! On vous prépare des petits articles bien chouettes, mais pour l’instant, tu ne peux que trépigner d’impatience, coquin !

Publicités

2 réflexions sur “Des nouvelles

  1. Et quand tu es malade, tu places les « restes » du Feu de la Saint-Jean sous ton lit. De façon générale, c’est réputé te purifier un lieu, supra-balèzement XD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s